•  
    •  Normal
    •  
    • Normal

Les signes de la surdité et de la perte auditive

Le dépistage permet de diagnostiquer une surdité légère, moyenne, sévère ou profonde. Il peut être fait chez les bébés à la naissance ainsi qu’à tout moment dans une vie. Il permet ensuite de s’outiller afin de réduire les obstacles à la communication et participer pleinement à la société.

La surdité et la déficience auditive en tant que telles sont invisibles, mais différents signes permettent de reconnaître qu’une personne vit avec une surdité ou une perte auditive :

  • La personne ne réagit pas lorsqu’on lui parle ou qu’il y a un bruit avoisinant
  • La personne fait souvent répéter, surtout lorsqu’il y a du bruit
  • La personne répète incorrectement les instructions ou répond mal aux questions
  • La personne parle fort ou avec un accent sourd
  • La personne vous fixe beaucoup lorsque vous lui parlez
  • La personne ne comprend que lorsque vous la regardez bien en face et qu’elle peut lire sur vos lèvres

Reconnaître les personnes sourdes et malentendantes

  • Certaines personnes portent un appareil auditif ou un implant cochléaire, d’autres non.
  • Certaines personnes s’expriment dans l’une ou l’autre des multiples langues des signes ou langues orales.
  • Certaines personnes utilisent des technologies de communications visuelles (ex : service relais vidéo) ou des aides à l’audition (système FM).

Les professionnels de la surdité

Oto-rhino-laryngologiste (ORL)

Spécialiste de l’oreille, du nez et de la gorge ainsi que des maladies et des défectuosités de l’oreille, l’ORL décide, en regard des examens qu’il a faits et de ceux qui ont été réalisés en audiologie, si un traitement est possible.

Audiologiste

Spécialiste de l’audition qui examine, étudie, évalue et propose des moyens vivre avec une surdité ou une déficience auditive, l’audiologiste procède à des examens et à différents tests de l’audition, établit l’audiogramme (portrait de la surdité ou de la perte auditive) et propose des aides auditives appropriées ainsi que des moyens pour améliorer la communication. L’audiogramme permet de déterminer et de recommander le genre de prothèse, d’aide à l’audition et/ou de réadaptation nécessaires.

Audioprothésiste

L’audioprothésiste est un professionnel de la santé et doit être membre de l’Ordre des audioprothésistes du Québec afin d’exercer au Québec.

  1. L’audioprothésiste est le professionnel responsable de tout acte ayant pour objectifs de vendre, de poser, d’ajuster ou de remplacer des prothèses auditives, et d’en assurer le suivi ;
  2. Ayant pignon sur rue, l’audioprothésiste est la ressource la plus utilisée et la plus accessible pour les personnes qui ont des problèmes d’audition ;
  3. L’audioprothésiste travaille en collaboration avec d’autres professionnels de la santé auditive tels les audiologistes, les orthophonistes, les médecins ORL, mais aussi avec les centres hospitaliers et les centres de réadaptation, et ce afin d’offrir un encadrement multidisciplinaire aux personnes malentendantes.

Les aides de suppléance à l’audition (ASA), soit par exemple les aides pour la télévision, les téléphones amplifiés, etc., peuvent être fournies par le programme de la Régie de l’assurance maladie du Québec, et ce selon certains critères précis. Ce sont majoritairement des centres de réadaptation qui distribuent ces aides. Les personnes assurées par la CNESST, par le programme des Anciens combattants du Canada ainsi que les personnes désirant se procurer ces aides de suppléance à l’audition à leurs frais, peuvent le faire directement auprès de tous les audioprothésistes du Québec.

Orthophoniste

Spécialiste de la rééducation de la parole, de l’apprentissage de la lecture labiale, l’orthophoniste travaille avec les personnes qui ont des troubles de l’ouïe, du langage et de la parole.

En savoir plus

Copyright 2018 - ReQIS | Programmation & design - Physalis Design